LES PHOTOGRAPHES

de Miss Jeunesse Dorée

JULIEN LARDINOIS

Pourquoi participer à Miss Jeunesse Dorée en tant que photographe ?

Si vous êtes photographe, il vous est forcément déjà arrivé de tenter d’organiser une journée photo,… Vous vous mettez à la recherche d’un ou de plusieurs modèles, à la recherche d’un concept pour créer des clichés originaux, à la recherche de tenues qui feront la différence, à la recherche d’un ou de plusieurs endroits idéaux pour vos clichés et cohérents avec votre thématique,… Bref, un certain nombre de démarches qui prennent bien souvent beaucoup de temps.

Lors d’une édition de Miss Jeunesse Dorée, notre équipe s’occupe de tout à votre place :

  • Nous sélectionnons durant 2 à 3 mois, entre 45 et 50 jeunes femmes sur des critères de photogénie, de politesse, de ponctualité, d’élégance et de savoir vivre.
  • Pour chaque activité, nous briefons les jeunes femmes sur leur tenue, le maquillage et la coiffure.
  • Nous  allons également dénicher pour vous les plus beaux endroits (8 à 10 par édition) afin de vous permettre de réaliser des clichés originaux et variés.
  • L’équipe MJD vous mâche donc le travail de pré-production et tente de vous mettre dans des conditions optimales afin de vous permettre de vous concentrer uniquement sur la réalisation de vos photos le jour J.
  • Vous vous déchargez également  de l’éventuel stress de désistement de dernière minute d’une ou de plusieurs modèles le jour de la séance, hantise fréquente lors d’une organisation photo.

Vous venez à nos activités l’esprit léger pour vous amuser, faire des connaissances et prendre du plaisir !

AMBRE FRISQUE

EVE MAES

Comment se déroulent les séances photos ?

Lorsqu’un photographe prend part à une Saison de Miss Jeunesse Dorée, il lui est demandé de photographier la totalité des jeunes femmes participants à l’édition. Cela représente environ entre 45 et 50 femmes en l’espace de 2 mois. Les activités photos se déroulent presque exclusivement les dimanches, après-midi (entre 14H et 17H, le plus souvent). Nous shootons pendant 2H30 à 3H maximum.

Vous pouvez donc choisir, soit de venir 2 dimanches (photographier 45 modèles en 1 un seul dimanche n’est pas réalisable), soit 3 dimanches (15 modèles sur 2H30), soit 4 dimanches (11 modèles sur 2H30), soit 5 dimanches (8 modèles sur 2H30), et ainsi de suite, vous avez compris le principe. Le but étant de photographier chaque jeune femme une fois. Plus vous venez souvent, moins vous avez de jeunes femmes à photographier sur une après-midi, et plus vous avez de temps. Libre à vous de choisir.

Lors d’une séance, nous demandons au photographe de retoucher 2 photos solos (portrait ou plein pieds) par fille. La satisfaction de nos participantes est un élément essentiel. Et afin qu’elles diffusent au maximum les photos, nous leur offrons la possibilité de choisir celles qu’elles désirent voir retouchées. Nous demandons donc aux photographes de réaliser leur propre sélection (10 à 20 photos par exemple) et de les faire parvenir aux modèles pour qu’elles en choisissent 2. Les photos brutes ne sont pas diffusées en public.

Une fois ces photos retouchées, elles sont diffusées sur notre page Facebook dans des albums avec les références du lieu ainsi que des intervenants. Photographes et modèles sont ensuite libres de les diffuser tant qu’ils le souhaitent.

MARISKA BROERSMA

FRÉDÉRIC GOFFIN

Les séances photos sont-elles rémunérées ?

Miss Jeunesse Dorée est une activité organisée par des passionnés de photographie et se constitue sous la forme d’une ASBL. Afin de nous différencier de la plupart des activités de concours de beauté classiques et permettre aux étudiantes d’y prendre part sans ruiner leurs parents, nous nous refusons de demander des investissements financiers conséquents aux participantes. MJD doit avant tout être un plaisir, tant pour les jeunes femmes qui y prennent part, que pour les photographes et les organisateurs. Nous nous limitons donc à une participation minimal afin d’au moins pouvoir couvrir une partie des frais d’organisation. Sauf cas exceptionnel, les shootings se réalisent donc sous forme de collaborations.

WILL ANDERSON

NICOLAS LELEU

De quelle visibilité vais-je bénéficier ?

  • Durant 2 mois, 45 à 50 jeunes femmes publient du contenu photo de manière intensive sur leurs réseaux sociaux (Facebook & Instagram). Que ce soit sur Facebook, sur Instagram ou dans les Stories, elles mentionnent chaque intervenant lors de leurs publications.
  • Nous diffusons, de plus, chaque photo sur notre page Facebook Miss Jeunesse Forée, suivie par plus de 10.000 fans, avec, sur chaque photo, la mention des intervenants. Les jeunes femmes sont tagguées sur les photos, qui apparaissaient sur leurs profils respectifs et permettent de multiplier l’audience de manière exponentielle.
  • En fin d’édition, un magazine photo mode A4 nommé « BARBAPAPA » est également imprimé. Distribué dans toute la Wallonie ainsi qu’aux familles et à l’entourage des participantes, le magazine est constitué de leurs photos préférées. Sur chaque photo est mentionné les nom et le site web du photographe concerné.

PASCAL BISTON

EKS CREATION

Puis-je réaliser une séance photo personnelle avec une participante MJD durant l’édition ?

Absolument ! Lors d’une édition MJD, nous vous mettons en contact avec 45 à 50 jeunes femmes passionnées de photographie ou ayant, du moins, un attrait prononcé pour cette activité. Vous le savez tout comme nous, une séance photo peut être quelque chose d’intimidant pour une modèle. Mais nous garantissons, aux jeunes femmes de MJD, la qualité tant humaine que professionnelle des photographes faisant partie de l’équipe. Et le fait de rencontrer des photographes durant nos activités leur permet donc d’être rapidement plus à l’aise avec vous.

Du moment que vous photographiez la totalité des jeunes femmes sur les 2 mois de l’édition, vous êtes donc tout à fait libre de prendre contact avec les participantes que vous aurez rencontré et d’organiser votre propre séance photo pendant l’édition, à partir du moment ou cela ne se passe pas au même moment qu’une activité MJD.

VINCENT LÉONARD

FRANÇOIS DUBOIS

Je n’aime pas la compétition entre les photographes, qu’en est-il dans MJD ?

Miss Jeunesse Dorée est une activité « bon enfant », on s’y amuse, on vient pour y prendre du plaisir. L’ambiance est fun, légère, décalée, on y rigole souvent. Les photographes qui font partie de l’équipe MJD ne sont pas n’importe qui, nous les choisissons en fonction de critères précis. Ils sont polis, respectueux et viennent dans le but de passer du bon temps, faire des rencontres et échanger avec d’autres photographes qui sont dans le même esprit. MJD est une activité remplie de bonnes énergies. Si vous cherchez une activité unique pour vous éloigner d’un quotidien parfois pesant et vous évader dans un univers exaltant, vous frappez à la bonne porte !

FRÉDÉRIC LAMBERT

TÉMOIGNAGE

FRANÇOIS DUBOIS

« Un photographe est bien souvent un saltimbanque de passage. Autodidacte, je me passionne pour la photographie et plus particulièrement pour le portrait en studio. Fan des photographes comme Jean-Loup Sieff, Peter Lindbergh, Robert Mapplethorpe, Helmut Newton pour ne citer qu’eux, je privilégie la photo en noir et blanc. Bien éloigné du milieu de la mode, un peu rebelle en me disant qu’un coup de dés n’abolira jamais le hasard, j’ai contacté Vincent Letesson et Julien Lardinois, les créateurs de MISS JEUNESSE DOREE pour leur offrir ma collaboration pour cette 11-ème édition. Aimant par-dessus tout les chemins de traverse, je leur ai suggéré d’accueillir chacune des jeunes femmes en mon studio que je nomme volontiers mon « ailleursland », afin d’offrir à chacune la possibilité de se révéler, sans tricherie, au naturel, sans fard et de s’exposer en quelque sorte. Faire un portrait, c’est créer un moment d’intimité avec autrui et faire connaissance avec son univers… Et je m’interroge ainsi sur ce que je fais en studio depuis neuf ans maintenant. Qu’ai-je appris ? La justesse des liens quand chacun est à l’os et se montre sans masque. Bravo Mesdemoiselles, je ne vous remercierai jamais assez de la confiance que vous me témoignez de séance en séance, une à une. Un bel état d’esprit ( rare à notre époque où règne l’égoïsme de l’image ) vous unit au sein de MISS JEUNESSE DOREE. Voici donc, le plus bel album qui soit : le vôtre ! Sachez que pour moi, photographier, c’est avant tout une manière de regarder plus longtemps et de ne point juger. C’est soustraire votre beauté à la route du temps et comme vous avez lâché prise, j’ai pu tenter de révéler l’amour inouï que vous savez donner aux autres…. »

FRANÇOIS DUBOIS